La galette, La découverte de la fève, La couronne, Le choix du roi et de la reine...Tradition fort ancienne, qui remonte à l'époque où la fête des Rois était en France beaucoup plus importante que celle de Noël, et qui a traversé la Révolution en se métamorphosant en fête de l’Égalité !


Début janvier et sur tout le mois de janvier, les boulangeries sont remplies d'un gâteau spécial : la galette. Bien plus qu'un simple gâteau, cette pâtisserie est une tradition bien-aimée dont les racines remontent à l'Empire romain. La tradition de Tirer les rois, c'est-à-dire "Trouver le Roi" au début de la nouvelle année, a survécu à la chute de l'Empire romain, au Moyen Age et à la Révolution française.

Pourquoi ? Est-ce le bon goût de la pâtisserie, le changement de rôles pour un jour, la signification de cet événement, la satisfaction de trouver le porte-bonheur, la fève ?

Chacun a sa propre interprétation, des amoureux de la frangipane au plus jeune enfant à la table qui a le droit de décider pour qui est la prochaine tranche, en passant par les collectionneurs de porte-bonheur, chacun a sa raison d'aimer cette tradition. La personne qui reçoit la tranche avec le porte-bonheur devient "le roi" de la journée. Les boulangeries françaises vendent la galette avec une couronne dorée en papier. Le roi du jour est censé porter la couronne comme symbole de la royauté. Même si le fait de devenir roi pour un jour n'a pas une réelle influence, les enfants (et les adultes !) s'y enthousiasment quand même pour le plaisir. En fin de compte, le plus important reste de rassembler et de partager quelque chose de délicieux avec ses amis et sa famille.

Les origines

Le 6 janvier, on tire les rois ! en l’honneur de l’Epiphanie. Cette fête chrétienne appelée Epiphanie ou Douzième Nuit, célèbre l’arrivée, à Bethléem, de Melchior, Gaspard et Balthazar, les trois rois Mages qui apportent des présents à l’enfant Jésus, le Messie. Le Gâteau des rois apparaît également sur les tables tout au long de la saison du carnaval, qui va de l'Épiphanie au Mardi gras (la veille du mercredi des Cendres et du début du Carême), période pendant laquelle les pratiquants s'abstiennent généralement de consommer des gâteaux.

Chez les Romains, la fête s’appelait Les Saturnales. Elle se tenait de fin décembre à début janvier pour honorer Saturne, le dieu romain de l'agriculture qui symbolisait l'âge d'or. Cette période très festive permettait certaines activités habituellement interdites, comme les jeux de hasard. Mais l'une des principales traditions était d'inverser les rôles entre maître et esclave. Un esclave était désigné comme "le roi du jour". Pour être désigné, un gâteau avec un haricot caché à l'intérieur était coupé en autant de tranches qu'il y avait d'esclaves et le plus jeune membre de la famille déterminait quelle tranche était pour qui.

En raison d'une famine en 1711, la Galette a été interdite afin que la farine ne serve qu'à faire du pain. Mais cette mesure n'a pas été complètement appliquée et la Galette des Rois a survécu surtout en dehors de Paris.

Une autre période difficile fut celle de la Révolution française. Tout ce qui avait quelque chose à voir avec la royauté devait disparaître. La Galette des Rois devint la Galette de l'Egalité, et le jour des Rois devint le jour des Sans-Culottes (révolutionnaires français issus des classes inférieures). Ces changements sont temporaires, et bientôt la Galette est de retour sur toutes les tables françaises !

La galette ou gâteau des rois est aussi une tradition populaire. Celui qui a la fève cachée dans sa galette ou gâteau des rois devient le roi.

Comment ça marche

Chaque année, le 6 janvier, les gens se rassemblent pour tirer les rois, pour retrouver les rois. La galette traditionnelle est découpée en un nombre très précis de tranches : une tranche pour chaque personne assise à table plus une. La tranche supplémentaire est symbolique pour le premier pauvre qui passe.

La plus jeune personne de la pièce passe sous la table et annonce qui aura la prochaine tranche. On dit que le plus jeune est le plus innocent et donc le plus juste dans la distribution des tranches. Une telle importance est donnée à la distribution à cause du porte-bonheur, la fève, caché dans la galette.

Au départ, le porte-bonheur était un haricot, mais il a évolué depuis et a été remplacé à la fin du XIXe siècle par des bibelots en porcelaine, et aujourd'hui par des bibelots en porcelaine ou en plastique. Aujourd'hui, la diversité des porte-bonheurs est si importante que les gens les collectionnent. C'est ce qu'on appelle la "favophilie".

Trois grands types de galettes différentes existent en France :

La Galette de Pithiviers, la traditionnelle, qui est un gâteau rond avec des couches de pâte feuilletée avec un centre dense de frangipane

La Galette de Besançon ou Galette Comtoise, originaire de l'Est de la France, qui est uniquement fabriquée à partir d'une pâte et d'un sucre spécifiques

Le Gâteau des Rois, particulièrement populaire dans le sud de la France, est une brioche en forme de couronne remplie de fruits confits. Bien que la Galette des Rois soit aujourd'hui une célébration de l'épiphanie, la tradition de tirer les rois existait avant le développement de l'église chrétienne.

Quels sont les autres pays qui servent les Galettes des Rois ou Gâteau des Rois ?

Les pâtisseries portent des noms différents dans le monde entier et se présentent sous des formes et des styles variés. Voici maintenant une exploration de l'histoire de cette pâtisserie, des traditions qui l'entourent et un bref aperçu des gâteaux royaux à travers le monde.

Les King Cake de la Nouvelle-Orléans ressemblent davantage à ceux des pays hispanophones qu'à ceux de France.

Le Rosca de reyes, servi en Espagne et en Amérique latine, est un pain sucré en forme d'anneau qui peut également être garni de fruits confits, en plus d'une légère couche de glaçage.

Le Bolo rei, la version portugaise du gâteau royal, est également en forme d'anneau et est rempli de fruits confits et parfois de noix.

La banitsa bulgare est généralement servie la veille du Nouvel An, mais aussi lors d'autres occasions spéciales comme les mariages ou les fêtes. Elle se compose de feuilles de pâte phyllo enroulées autour d'un fromage à pâte molle et elle contient des charmes ainsi que des fortunes écrites.

En Grèce et à Chypre, la vasilopita est traditionnellement servie le jour de l'an et ressemble beaucoup à la galette française. Elle est ronde et plate, avec des amandes sur le dessus qui indiquent parfois l'année. La vasilopita est aussi généralement gravée d'une pièce de monnaie.

Le dénominateur commun entre tous ces gâteaux est qu'ils ont tous un petit bibelot ou une figurine - comme un haricot, une pièce de monnaie, une noix ou une minuscule figurine de bébé - caché à l'intérieur. Celui qui trouve le bibelot dans sa part de gâteau devient "roi" pour un jour et on dit aussi qu'il a de la chance.

Maintenant que vous connaissez tout sur la Galette des Rois, il ne manque plus que la recette !

Galette fait maison à la frangipane

Ingrédients :

- ½ tasse de sucre
- 1/3 de tasse de beurre
- 2 œufs
- 2 jaunes
- 1 tasse d'amandes moulues
- 2 rouleaux de pâte feuilletée

Pour la frangipane

Fouettez le sucre et le beurre à température ambiante jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter un œuf entier en continuant à fouetter, puis l'amande moulue et enfin l'autre œuf. Bien mélanger.

Pour la pâte feuilletée

Cuisinez ou achetez l'équivalent de 2 rouleaux de pâte feuilletée. Étendre chaque pâte feuilletée en forme d'assiette. Sur l'une des pâtes feuilletées, versez la Frangipane au milieu et étalez-la sur la pâte en évitant les côtés. Posez l'autre pâte sur le dessus et roulez les côtés vers l'intérieur pour sceller la galette. Prenez ensuite un pinceau et étalez un peu de jaune d'œuf sur l'ensemble du gâteau pour lui donner une couleur dorée. Laissez reposer le gâteau entier pendant 45 minutes. Etalez à nouveau un peu de jaune d'œuf. Avec un couteau, tracer des lignes horizontales et verticales sur la pâte (sans la couper !) et mettre au four pendant 25 minutes à 400 F. Servir doux ou chaud et déguster !

Bonne Galette à tous !

Le 2 février en route pour la Chandeleur !